Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Soigner son alimentation réduit les risques de cancer du sein après la ménopause

Manger équilibré, boire moins d'un verre d'alcool par jour et maintenir un indice de masse corporelle inférieur ou égal à 25kg/m² (valeurs préconisées par l'OMS)… Telles sont les bonnes habitudes qui réduiraient de moitié les risques pour les femmes de développer un cancer du sein après la ménopause. 

Une étude française de Villejuif (Val-de-Marne), et publiée, le 4 février 2105, dans l'International Journal of Cancer, révèle qu'un cancer du sein sur deux après la ménopause est lié à ces trois facteurs de risque dits « comportementaux ».

Un cancer du sein sur deux serait évitable après la ménopause © Monkey Business Images/shutterstock.com

Un impact significatif après la ménopause

Les scientifiques ont suivi 67 634 femmes françaises, âgées de 42 à 72 ans. Après 15 ans d'observation, 497 femmes ont eu un cancer du sein diagnostiqué avant la ménopause et 3 138 après.

« Avant la ménopause, les cancers du sein sont pour 61,2 % attribuables à des facteurs non-comportementaux et seulement 39,9 % au comportement. Les cancers du sein diagnostiqués avant la ménopause ne sont statistiquement attribuables à aucun facteur de comportement pris isolément », indique Françoise Clavel-Chapelon, directrice de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Mais la chercheuse précise « après la ménopause, plus de la moitié (53,5 %) des cas de cancer auraient pu être évités avec un comportement adapté. »

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER