Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Quelles sont les conséquences du sport à jeun ?

La revue American Physiological Society publiait le 6 avril dernier les résultats d’une étude démontrant les avantages de faire de l’exercice le ventre vide, explications.

Quelles sont les conséquences du sport à jeun ? ©xavierarnau _Istock.com

Si énormément d'études se sont penchées sur ce qu'il fallait manger en vue de l'effort physique, peu se sont intéressées au lien entre performance et prise alimentaire ou poids et conséquences sur la santé.

10 jeunes en surpoids ont participé à l’expérience

L’expérimentation a eu lieu à l'Université de Bath (Grande-Bretagne), 10 jeunes hommes volontaires ont participé à deux tests.

Pour commencer, il leur a été demandé de marcher pendant 60 minutes, le ventre vide, avec une consommation d'oxygène à 60%. Puis après un petit déjeuné riche en glucides, les volontaires ont dû marcher durant 2 heures.

Des échantillons sanguins et des tissus adipeux (de masse grasse) ont été prélevé sur les cobayes avant et après chaque marche.

Conclusion du test

Les conclusions indiquent une modification de l'expression des gènes dans le tissu adipeux dans les deux étapes du test. Spécifiquement les gènes PDK4 et HSL augmentent quand les cobayes ont jeûné et diminuent lorsqu’ils ont mangé.

Pendant la dépense physique à jeun, le corps utilise la graisse stockée pour répondre aux besoins en énergie et fournir le combustible indispensable.

Alors que ce sont les glucides absorbés lors du petit déjeuner, qui servent de carburant au corps dans le second test. S’il doit répondre à la fois à l’exercice et au repas, le tissu adipeux ne sollicitera pas la graisse stockée.

S'entraîner à jeun pourrait occasionner des changements bénéfiques pour la santé à long terme.

Cette étude est la première à s'intéresser à la corrélation entre apports alimentaires, exercice physique et tissus adipeux, même si le panel étudié est très petit.

L’avis des médical

Les médecins du sport conseillent néanmoins de faire précéder tout effort sportif intensif, long et endurant d'un repas riche en protéines et glucides au moins 3 heures avant.

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER