Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Obésité : Le lait maternel des mamans obèses réduit les risques pour bébé

Selon une récente étude internationale, les bébés nés de mamans obèses auraient moins de risques de le devenir s’ils étaient allaités.

Obésité : Le lait maternel des mamans obèses réduit les risques pour bébé ©Juan García Aunión Istock.com

Les bébés nés de mères obèses affichent un poids de naissance significativement plus important que de ceux nés de femmes en bonne santé et au poids normal.

Selon les chercheurs, ces enfants sont eux-mêmes confrontés à un risque d'obésité plus tard dans l'enfance ou à l'âge adulte.

Pour vérifier l'hypothèse selon laquelle le lait maternel aurait un effet protecteur sur le poids des enfants, le département de pédiatrie de l'Université de Grenade (Espagne) a examiné la croissance (au cours des deux premières années de leur vie) de bébés mis au monde par 175 femmes obèses et au poids normal.

Les bébés ont été divisés en trois groupes, selon la façon dont ils ont été nourris les 3 premiers mois : uniquement au sein, au lait en poudre ou aux deux.

Selon des critères définis par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les enfants ont été évalués à 3, 6, 12, 18 et 24 mois.

Les bébés nés de mères obèses et exclusivement nourris au sein pesaient moins lourd à 6 mois que ceux nourris au lait en poudre. De plus, le poids de ces bébés nourris au sein correspondait à un IMC normal pour leur corpulence.
Leur poids était même moins élevé que celui des bébés nourris au lait (maternel ou en poudre) et dont la mère avait un poids normal.

L'équipe a par ailleurs découvert que si les différences de poids étaient significatives à 6 mois, elles ne se remarquaient plus à 2 ans.

Selon les chercheurs, cela confirme une réelle amélioration et un « changement de voie » dans la croissance des enfants nourris au sein par des mères obèses.

Pour les chercheurs, ces résultats suggèrent la présence dans le lait maternel d'un mécanisme capable de protéger des effets potentiellement négatifs de l'obésité maternelle.

Il pourrait donc améliorer la santé d'un bébé ayant subi des altérations métaboliques au cours du développement.

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER