Prévenir, c'est sourire à la vie.

  • S'informer pour prendre sa santé en main

    S'informer pour prendre sa santé en main

    Les dernières actualités en matière de nutrition, d'activité physique ou de maladies.

Gingembre : les bonnes raisons de s’en râper quelques tranches

L’usage du gingembre n’est pas très répandu dans la cuisine occidentale. Voici pourtant sept bienfaits, scientifiquement prouvés, de ce rhizome d’origine indienne, qui vous inciteront à l’incorporer à vos recettes salées, sucrées et même dans vos boissons.

gingembre bienfaits © ALLEKO

1. Il améliore le transit intestinal

Le gingérol, agent actif contenu dans le gingembre, est réputé pour ses propriétés digestives. Il active la sécrétion de la bile et des enzymes digestives qui dissolvent les aliments.

2. Il calme les nausées

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) affirme que le gingembre aide à combattre les nausées chez la femme enceinte, les patients en chimiothérapies, ceux qui ont subi une opération, et même les personnes qui souffrent de cinétose (mal des transports). Le gingérol et le shogaol facilitent la digestion et ralentissent l’activité de l'estomac. Selon deux études  américaines de la Ohio Northern University, consommer en moyenne 1g de gingembre en poudre (en capsules) par jour serait bénéfique pour réduire les nausées et les vomissements pendant les premiers mois de grossesse.

3. Il lutte contre le cancer du côlon

Grâce à ses vertus anti-inflammatoires, le gingérol aide à combattre le développement du cancer colorectal. D’après des recherches américaines parues dans le magazine Cancer Prevention Research, les gélules de gingembre atténueraient l’irritation du côlon, ce qui permettrait de baisser le risque de contracter le cancer du côlon.

4. C’est un remède naturel contre l’asthme

Selon une enquête américaine réalisée à l'université de Columbia, dévoilée en 2013, le gingembre aiderait les personnes souffrant d’asthme à augmenter leur capacité pulmonaire. Il aurait l’effet d’un bronchodilatateur naturel. Les trois molécules responsables de cette fonction sont : le gingerol 6, le gingerol 8 et le shogaol.

5. Il apaise les maux musculaires

Très utile pour les sportifs souffrant de courbatures, le gingembre soulage les douleurs musculaires. Selon une étude américaine publiée dans le Journal of Pain, prendre 2g de gingembre par jour pendant 11 jours réduit de 25 % les courbatures provoquées par une activité intense.

6. Pour se réchauffer

À l’instar de la majorité des épices, le gingembre a pour particularité d’élever la température du corps. Il est très bénéfique en période de grand froid pour traiter les rhumes et les grippes.

7. Il a un effet aphrodisiaque

Le gingérol confère au gingembre ses vertus aphrodisiaques. Cela serait dû à ses effets vasodilatateurs qui fluidifient l'afflux sanguin. Cette action sur la fonction sexuelle n’a pas encore été prouvée scientifiquement.

Comment consommer le gingembre ?

Le gingembre peut être pris sous différentes formes :

  • En capsules,
  • En poudre,
  • En tisanes,
  • Frais,
  • Confit,
  • Ou en sirop.

À titre d’information, 1 à 2g de gingembre en poudre équivaut à environ 10g de gingembre frais. Consultez votre médecin pour évaluer votre dose de prise, surtout si vous prenez déjà un traitement pour le cœur.

NOS PARTENAIRES

  • CURIE
  • EPM NUTRITION
  • LIGUE CONTRE LE CANCER

Informations sur les cookies
En poursuivant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour sécuriser votre connexion, faciliter votre navigation et permettre l'élaboration de statistiques. Pour obtenir plus d'informations cliquez ici